Zoologie
Les Dahus de Prya
Comparaison entre les espèces pryannes et krasslandaises

Par Olivier Quainnes

10/07/2003

Note : 16/20

Commentaire du correcteur : Une variation imaginative et amusante sur le thème des dahus, d'autant plus appréciable qu'une fois admis le postulat de départ décalé, la suite est extrêmement sérieuse, d'où un effet comique d'autant plus efficace. Qui plus est, habile récupération d'éléments de réalité virtuelle (Saraland). Encouragements à récidiver en plus énorme et en plus détaillé !

Jusqu'à présent, les Dahus étaient l'apanage du Krassland et à moindre mesure d'Orion. Intéressons-nous aux Dahus krasslandais. On leur connaît des poils longs pour supporter la froideur du Krassberg, des longues cornes assez dangereuses qui se révèlent être des armes sanguinaires dans les combats de Dahus, une intelligence quelque peu restreinte, même si certains arrivèrent, par le passé, à s'intégrer à la société krasslandaise, voire à se lancer en politique, mais ce temps semble révolu, le seul Dahu intelligent de nos jours étant au Krassauerstein, ce qui paradoxalement n'est pas une preuve d'intelligence. Les Dahus krasslandais se caractérisent aussi par la surprésence de Dextrogyres, ceux dont les pattes droites sont les plus courtes et de Levogyres, ceux dont les pattes gauches sont les plus courtes.

Effectuons maintenant une comparaison avec les rares spécimens trouvés à Prya. La première chose frappante est que chez nous, on ne trouve aucun Dextrogyre ou Levogyres, mais exclusivement des Descenderems, ceux qui ont les pattes arrières plus courtes, plus de 90% et quelques Ascenderems, ceux dont les pattes avant sont plus courtes. La seule raison plausible à présenter est que ces Dahus s'étant installés sur le Mont Palatar, un volcan encore en activité, il faut le rappeler, ces braves bêtes ont compris l'utilité de descendre plus rapidement pour échapper à la lave, car il est connu que les Descenderems sont des vrais descendeurs de montagne. Une des autres particularités physiques est le poil très ras. En effet, en complète opposition avec les Dahus krasslandais, ceux de Prya n'ont presque aucun poil. On explique cette différence par le climat tropical régnant dans notre pays. L'autre spécifité dans le même genre est l'atrophie des cornes, voire même son absence, ce que certains experts expliquent par le fait que les Dahus pryans ne sont pas agressifs et donc n'ont jamais eu de raison d'aller combattre au Dahudrome. Les Krasslandais sont connus pour leur agressivité tandis que les Pryans sont connus pour leur pacifisme. Il faut croire que les Dahus sont à l'image des humains.

D'un point de vue psychologique, les Dahus pryans sont fortement attirés par tout ce qui provoque une grande dépendance comme on l'a vu récemment dans l'affaire de leur découverte. Quand leurs cousins krasslandais se contentent de kanne à bis, nombre de Dahus pryans meurent d'overdose. A n'en point douter, il faudra les sevrer. Au niveau de leur intelligence, les Dahus pryans se caractérisent par une débilité encore plus grande que leurs cousins. Ces derniers arrivaient presque tous à parler, ce qui est loin d'être le cas des Dahus pryans qui ont déjà bien du mal à utiliser leurs propres cris. Cela est sûrement la résultante d'une absorption trop grande substance illicite, ayant endommagé gravement le cerveau de ces pauvres bêtes déjà bien idiotes.

La question aujourd'hui à se poser est de savoir comment ces Dahus ont été introduit à Prya. Au vu des nombreuses différences avec les Dahus krasslandais, on peut imaginer que les nôtres sont présents depuis bien plus longtemps qu'on le pensait, au minimum une centaine d'années. Où étaient-ils? Ont-ils toujours vécu à Prya? Peut-on voir un rapport avec la Catastrophe survenue récemment en Syldavie? Un audacieux scientifique, Ernst Torment, a développé une thèse selon laquelle ces Dahus seraient des rescapés des escadrons de Dahus de combat du Krassland. Selon cette personne, ils auraient été au contact de radiations, peut-être au Saraland et auraient attéri à Prya. La seule preuve qui pourrait remettre en cause cette thèse est que le même scientifique présente une autre thèse, qui serait que ces Dahus auraient été victimes d'expérience en Syldavie, provoquant les mutations observées et que suite à la Grande Catastrophe, ces Dahus se seraient installés chez nous. Aujourd'hui, on ne sait encore rien et tout reste à prouver.

Olivier Quainnes

Université de PRYA

10/07/2003